Programme

Programme des séances

13 octobre 2023

Thème de la séance : Moralité et immoralité dans la conduite de la guerre à la fin du Moyen Âge

Georges Bischoff (PU émérite en histoire médiévale, université de Strasbourg), « Soudards, bourgeois et paysans : les misères de la guerre au temps des lansquenets (fin du XVe siècle et début du XVIe siècle) »

Bertrand Schnerb (PU en histoire médiévale, université de Lille), « En la manière que gens d’armes ont acoustumé de vivre. Des hommes de guerre devant la justice royale au début du XVe siècle »

10 novembre 2023

Thème de la séance : Enjeux et stratégies de la régulation des pratiques guerrières en mer

Willfrid Tannous (docteur en histoire médiévale, université de Strasbourg), « Prévenir, punir ou transiger avec les équipages des navires armés médiévaux ? Les autorités du royaume de Majorque face aux illégalismes d’une main d’œuvre stratégique »

Éric Schnakenbourg (PU en histoire moderne, université de Nantes), Cadre légal des prises et des affrontements maritimes durant la Quasi‑Guerre entre la France et les États-Unis pour la période 1796-1800 [à confirme, titre indicatif en attente d’un titre communiqué par l’auteur]

24 novembre 2023

Demi-journée d’étude : Guerre légale, guerre illégale

Valentin Barrier (doctorant en histoire moderne, SHD, Paris I Panthéon-Sorbonne), « Suspendre, destituer et arrêter les généraux au cours des opérations. La question d’un système de guerre républicain en 1793 »

Gaël Eismann (MCF en histoire contemporaine, université de Caen-Normandie), « Le cadre juridique international de l’Occupation militaire à l’épreuve des Kriegsnotwendigkeiten en France occupée. Les fondements juridiques de la politique de maintien de l’ordre et de la sécurité du Militärbefehlshaber in Frankreich, sources de tensions permanentes entre autorités occupantes et occupées »

Claire Gantet (prof. ordinaire, université de Fribourg), « Une violence effrénée ? L’exercice de la violence collective durant la guerre de Trente ans (1618-1648) »

Christophe Lafaye (docteur en histoire contemporaine, IRSEM), « L’usage des armes chimiques durant la guerre d’indépendance algérienne : une violence illégale ? »

1er décembre

Thème de la séance : Prévenir les illégalismes militaires : la police religieuse des armées au XVIIe siècle

Laurent Jalabert (MCF en histoire moderne, université de Lorraine), Les aumôneries militaires au XVIIe siècle [titre indicatif en attente d’un titre communiqué par l’auteur]

Paul Vo-Ha (MCF en histoire moderne, université Paris I Panthéon-Sorbonne), « Tolérer, invisibiliser, réprimer, protéger : la gestion de l’altérité confessionnelle dans les armées du roi de France pendant la guerre de Trente Ans (1635-1648) »

8 décembre 2023

Thème de la séance : La circulation des pratiques militaires : une reproduction des illégalismes d’un théâtre d’opération à l’autre ?

Geoffrey Koenig (doctorant en histoire contemporaine, SHD / université de Strasbourg), « ‘‘Si nous avions fait la même chose en France, nous n’aurions [pas] eu les Maquisards.’’ Les pratiques guerrières de la Wehrmacht sur le front de l’Ouest au regard de son expérience à l’Est »

Claire Miot (MCF en histoire contemporaine, Sciences Po Aix), « D’un front à l’autre : circulation des pratiques de guerre et usages de la violence contre les civils au sein de l’armée française (1943-1947) »

9 février 2024

Thème de la séance : Les armées européennes face à la désertion au Moyen Âge et à l’époque moderne

Antoine Fersing (docteur en histoire moderne, université de Strasbourg), « Lutter contre la désertion en l’absence de tradition militaire. La difficile constitution d’une armée de défense de la Franche-Comté espagnole dans les années 1620 »

Quentin Verreycken (chargé de recherches FNRS, UC Louvain), « De la transgression à la trahison : les problèmes de la désertion au lendemain de la guerre de Cent Ans »

15 février 2024

Thème de la séance : Prévenir les illégalismes militaires : la police religieuse des armées au XVIIe siècle

Laurent Jalabert (MCF en histoire moderne, université de Lorraine), Les aumôneries militaires au XVIIe siècle [titre indicatif en attente d’un titre communiqué par l’auteur]

Paul Vo-Ha (MCF en histoire moderne, université Paris I Panthéon-Sorbonne), « Tolérer,
invisibiliser, réprimer, protéger : la gestion de l’altérité confessionnelle dans les armées du roi de France pendant la guerre de Trente Ans (1635-1648) »

14 mars 2024

Thème de la séance : Les illégalismes militaires devant la justice

Audrey Kichelewski (MCF en histoire contemporaine, université de Strasbourg), « Complices des nazis devant la justice polonaise (1956-1970s) : portrait collectif et stratégies de défense des forces de maintien de l’ordre »

Jonathan Pezzetta (doctorant en histoire moderne, université de Lorraine), « Justice civile et illégalismes militaires dans un territoire d’entre-deux. L’exemple de la Lorraine ducale au début de la Guerre de Trente Ans »

28 mars 2024

Thème de la séance : Définir et réprimer les illégalismes : le cas de la Wehrmacht

Frédéric Stroh (docteur en histoire contemporaine, université de Strasbourg), « ‟Zuchtˮ et ‟Unzuchtˮ : L’homosexualité dans la Wehrmacht et son traitement »

Florent Pouponneau (PU en science politique, université Toulouse Capitole), « Rendre la guerre acceptable sans trop se contraindre. Le double jeu avec le droit de l’armée française au Mali »

Version .pdf téléchargeable